La respiration

La respiration se fait de manière spontanée et automatique.  Pourtant, cette fonction vitale devrait faire l’objet de toute notre attention

 23.000, c’est le nombre de respirations que nous effectuons chaque jour sans y prêter attention.  Alors pourquoi examiner de plus près cette fonction autonome ?

La respiration nourrit notre énergie, véhicule nos émotions, assure l’oxygénation de tous nos organes, nous aide à nous débarrasser de nos toxines comme de nos idées parasites.

Comment respirez-vous inconsciemment ? Gonflez-vous plutôt le ventre ou la poitrine ?

La réponse à cette question n’est pas neutre, elle détermine votre état émotionnel et votre niveau d’anxiété

La respiration ventrale :

Il s’agit de la respiration naturelle, celle qu’ont les bébés lors des premiers mois. C’est une respiration lente et profonde pendant laquelle le diaphragme joue un rôle essentiel. Lors de l’inspiration, ce muscle qui sépare le thorax du ventre, va descendre et appuyer sur les organes abdominaux, ce qui va engendrer un gonflement du ventre. Les poumons vont se remplir d’abord par le bas, puis l’air inspiré va les remplir jusqu’en haut. A l’inverse, lors de l’expiration le diaphragme remonte, les poumons se vident totalement, et le ventre se creuse.

La respiration thoracique

Contrairement à la respiration ventrale, seule la cage thoracique intervient lors de ce type de respiration. Bloqué, le diaphragme ne joue aucun rôle. Lors de l’inspiration, les poumons se remplissent uniquement en haut (environ 30 % de leur capacité totale) et font ainsi gonfler la poitrine, mais pas le ventre. On parle dans cette situation de respiration superficielle

Relaxez-vous grâce à la respiration abdominale

La majorité des personnes ont une respiration thoracique. Mais respirer inconsciemment de cette façon est signe de tensions, d’anxiété, d’oppression. Une respiration abdominale va au contraire favoriser le retour à la sérénité

Très utilisée dans le yoga, la sophrologie, mais également à la base de la médecine chinoise, la respiration ventrale facilite la gestion du stress grâce notamment à une meilleure oxygénation de l’organisme. Cette technique demande un minimum d’entraînement pour être totalement maîtrisée. Voici quelques conseils pour apprendre à respirer correctement.

Exercice de respiration abdominale

  1. Allongez-vous confortablement sur le dos dans un endroit calme, fermez les yeux, placez une main sur votre ventre et l’autre sur votre poitrine, et détendez-vous.
  2. Expirez lentement tout l’air de vos poumons.
  3. Inspirez doucement par le nez, en vous concentrant pour faire gonfler votre ventre. Vous devez sentir la main posée sur le ventre qui se soulève.
  4. Continuez à remplir d’air vos poumons afin de faire gonfler votre poitrine, sans dégonfler le ventre. Vous devez sentir la main posée sur votre poitrine qui se soulève.
  5. Lorsque vous sentez que vos poumons sont remplis complètement, expirez lentement par la bouche en rentrant le ventre.
  6. Une fois l’air totalement expiré, stoppez votre respiration pendant quelques secondes, puis recommencez.

…. Un prochain article présentera les bienfaits de la respiration ….